Astuces pour faire une demande efficace

1- ÉTAPE DE L’ADMISSIBILITÉ

Soummettre votre candidature en ligne et télécharger une copie électronique des documents justificatifs de votre admissibilité au programme, notamment:

  1. la preuve de vos études en architecture;
  2. la preuve de  votre inscription comme architecte ou autorisation d’exercice de l’architecture à l’extérieur du Canada, ou l’équivalent à l’inscription comme architecte ou à l’autorisation d’exercice de l’architecture dans la ou les autorités en question, dans le cas où une telle équivalence peut faire l’objet d’un examen.
  3. Curriculum vitae taillé

Envoyer par la suite, par la poste ou par messagerie, les copies certifiées conformes à l’original des 2 premiers documents énumérés ci-dessus. S’ils ne sont pas en anglais ou en français, il faudra également joindre une copie certifiée conforme d’une traduction officielle de chaque document. L’institution qui a délivré le document original, un avocat ou un notaire peuvent certifier ces copies. S’il vous est impossible de transmettre des copies certifiées conformes aux originaux des documents requis, vous pourrez soumettre une déclaration solennelle. Les avocats et les notaires fournissent des services d’assermentation dans toutes les provinces et les territoires du Canada. Ces services sont également rendus par des commissaires en assermentation dans certaines provinces, dont l’Ontario.  Veuillez transmettre ces documents à l’adresse suivante :                                                                                             Conseil canadien de certification en architecture (CCCA)
1, rue Nicholas, Suite 710 Ottawa (Ontario)  K1N 7B7 Canada

N’oubliez pas d’indiquer votre numéro de dossier AÉVE  dans chaque envoi de documents.

2- ÉTAPE DE L‘AUTO ÉVALUATION

  • Lire attentivement le Guide de l’auto-évaluation qui décrit les étapes du processus d’auto-évaluation.
  • Remplir le document Résumé des projets en décrivant les projets que vous désirez utiliser pour l’auto-évaluation.
  • Se rappeler que lors de la phase de l’auto-évaluation vous pouvez inclure autant de projets que vous voulez pour justifier vos connaissances des 12 compétences. Cependant,  à l’entrevue, vous ne pourrez  apporter que trois (3) projets seulement  parmi ceux utilisés lors de  l’auto-évaluation.
  • Soumettre  des projets qui démontrent clairement vos compétences dans les 12 domaines de compétences. Il est obligatoire d’inclure au moins un projet canadien pour démontrer que vous répondez aux exigences de l’expérience de travail au Canada.
  • Lorsque vous remplissez la section narrative des fiches modèle, évitez les déclarations générales et théoriques lorsque vous justifiez votre expérience.  Décrivez votre propre expérience et implication – non pas ce que votre équipe ou la compagnie d’architectes a fait mais plutôt ce que vous avez fait – et donner des exemples concrets faisant référence aux documents justificatifs afin d’assurer une soumission efficace.
  • Éviter le ‘’copier et coller’’ des sources.

3- L’ÉTAPE DE L’ENTREVUE

L’entrevue est l’étape ultime du programme AÉVE. Elle est, dans  une large mesure,  similaire à un examen oral.  Elle a pour but d’examiner plus en détail le dossier des candidats et des candidates afin que les évaluateurs puissent obtenir tous les éclaircissements nécessaires sur leurs expériences et leurs connaissances et qu’il puisse mieux comprendre leur degré de familiarité avec domaines de pratique et/ou la réglementation sur la pratique de la profession au Canada.

Les candidats sont invités par les mêmes évaluateurs qui ont examiné la documentation à une entrevue de 2 heures pour répondre aux questions et donner des exemples concrets sur leur expérience de travail  se rapportant aux 12 champs de compétence identifiés par les normes de pratique canadiennes de l’architecture. À la fin de l’entrevue, Le groupe d’évaluation peut décider que la candidature :

  • ne démontre pas une compétence suffisante, auquel cas la certification d’AÉVE sera refusée; ou
  • ne démontre pas la conformité à la norme de compétence dans un ou certains domaines, auquel cas des mesures correctives devront être prises; ou
  • démontre la conformité à la norme de compétence, auquel cas la certification d’AÉVE sera accordée.

Comment se préparer pour l’entrevue

 Avant l’entrevue:

  • revoir et relire tout son dossier de soumission des 12 champs de compétence afin de conforter son auto-évaluation et les arguments écrits dans la section de la narration pour bien se préparer pour expliquer ses compétences  et répondre à des questions spécifiques sur ses projets en rapport à ces compétences;
  • se familiariser davantage (si ce n’est déjà fait) avec Le Code national du bâtiment – Canada et le Manuel canadien de pratique de l’architecture (MCPA);
  • lire les histoires à succès sur notre site Internet des candidats qui ont eu la certification AÉVE;
  • préparer en format papier intelligible la documentation qui vous a été demandé par les évaluateurs; les documents électroniques ne sont pas acceptés : un maximum de trois projets parmi ceux déjà soumis avec la demande sont autorisés à être apportés;
  • Imprimer la documentation à une taille maximale de 11 « x 17 » (A3). Ceci est assez grand pour discuter des dessins d’arrangement général mais assez petit pour être porté et discuté à la table d’entrevue
  • bien organiser et identifier les projets qui seront apportés à l’entrevue afin de faciliter la navigation entre les projets, les exemples et les compétences à démontrer.

Le jour de l’entrevue:

  • s’assurer d’apporter  la documentation exigée par  les évaluateurs;
  • se présenter au moins 10 min à l’avance;
  • apporter les projets qui vont démontrer ses compétences;
  • rester calme, bien écouter les questions et s’assurer de les comprendre; et
  • répondre clairement aux questions et donner des exemples de sa propre implication dans les projets et/ou les compétences.